adh-logoL'Association pour le Développement de l'Hémodialyse est une association à but non lucratif régie par la loi de 1901 (ESPIC depuis juillet 2010), créée en 1984 et destinée à assurer aux patients le traitement de leur insuffisance rénale hors centre lourd. Le siège social se situe au 92, avenue du Bord des Eaux à Hénin-Beaumont.

L'équipe soignante de l'ADH a pour vocation d'assurer aux patients un traitement adapté à leur insuffisance rénale hors centre lourd, dans des unités d'autodialyse à échelle humaine réparties sur les départements du Nord/Pas De Calais.

Elle garantit les meilleures conditions de confort, de sécurité et de qualité de soins. L'ADH est membre du réseau NEPHRONOR.
Sous la responsabilité médicale d'un néphrologue prescripteur, l'équipe d'infirmières de chaque unité d'autodialyse prend en charge dans un rayon proche de leur domicile, des patients hémodialysés capables de mobilité et dont les pathologies associées à leur insuffisance rénale ne nécessitent pas une prise en charge en centre tourd.
Cette prise en charge s'effectue en conformité avec l'organisation et les orientations définies par la Direction de soins de l'association.
Dans ce cadre, chaque équipe assure aux patients un accueil chaleureux favorisant les échanges. Elle leur garantit la qualité et la continuité des soins, l'exhaustivité de l'information et de l'éducation, le respect de toutes les procédures d'hygiène ainsi que le respect de leurs droits.
Elle s'engage:

  • Auprès des praticiens au respect rigoureux de leurs prescriptions et à la qualité de transmissions concernant les patients.
  • Auprès des services internes de l'association (comptabilité, pharmacie, logistique) au respect des procédures mises en place et de la qualité des informations.
  • Elle a un devoir d'alerte dans le domaine de la prévention du risque.

L'association travaille en convention avec :

• Le Centre Hospitalier d'Arras

• Le Centre Hospitalier de Béthune

La Polyclinique de Bois Bernard

Le Centre Hospitalier de Douai

La Polyclinique du Bois à Lille

• Le Centre Hospitalier de Cambrai

La Clinique d'hémodialyse d'Helfaut

Le Centre hospitalier de Lens (GCS centre de dialyse du Lensois)
• Le Centre Hospitalier de Valenciennes

La Polyclinique Vauban à Valenciennes


Ce sont les médecins néphrologues de chacune des entités qui assurent le suivi médical des patients dans nos centres.
L'association gère actuellement quinze centres d'autodialyse et une unité de dialyse médicalisée répartis à travers la région Nord-Pas de Calais et permet de traiter de nombreux patients à domicile en hémodialyse et en dialyse péritonéale.

Nos 22 séries de prise en charge (18 centres physiques) :

Coordonnées GPS de l'ensemble des centres

Vous allez bénéficier de trois séances d'hémodialyse par semaine d'une durée de quatre à cinq heures, entouré par des infirmières qui organisent et vous dispensent les soins sur prescription médicale, et exercent une surveillance constante de votre état de santé. Le personnel soignant développe auprès de vous une démarche éducative afin de vous amener à une plus grande autonomie. La surveillance médicale est effectuée par plusieurs néphrologues du centre lourd dont vous relevez, et ce au moins une fois par mois.

En dehors de ces visites médicales prévues, les infirmières peuvent à tout moment, en cas de besoin, contacter le médecin néphrologue de garde.

Par ailleurs, en cas d'urgence en dehors de vos séances d'hémodialyse, vous avez toujours la possibilité de joindre un néphrologue au numéro de téléphone indiqué en rouge sur la fiche spécifique du centre où vous êtes dialysés.

Mission de soins ADH

 

L'hémodialyse nécessite de passer plusieurs heures trois fois par semaine reliés à la machine de dialyse. Comment occuper ces moments plus agréablement, améliorer le confort des patients et retrouver une activité physique ?

Courant 2016, notre association s’est équipée de 3 appareils permettant de faire des mouvements de pédalage en position allongée ou assise en cours de séance.

3 centres sont équipés du « MOTOMED » : Verquigneul, Loison et Marly.

L’usage de cet appareil est possible sur prescription médicale du néphrologue.

Votre accès à la greffe rénale est suivi en lien avec le centre lourd de référence. Il est intégré dans le dossier patient informatisé et suivi annuellement par l’équipe soignante.

Joomla templates by a4joomla